Les vacances sont passées par là,

avec leurs invitations à la paresse...

Pourtant je m'étais promis de faire des progrès en point de croix.

C'était sans savoir que ce parcours serait un véritable chemin de croix.

Partie avec une toile de lin, un fil noir, quelques ouvrages,

ma bonne volonté et une seule aiguille ... sans commentaire.

Je trouverais bien vite mes limites à ma concentration et ma patience.

Tout le bénéfice des vacances commençait à être rogné par mes croix.

Par bonheur j'ai eu la chance de faire la connaissance avec les dames de la compagnie des ouvrages.

Elles sont venues à mon secours et m'ont, entre autre, vendu 2 jolis coupons de lugana.

Une toile de coton plus régulière et donc plus facile à travailler.

Du moins c'est ce que je croyais.

En fait je ne retombe jamais sur mes pattes,

c'est l'horreur dés que les motifs font plus de 5 cm.

 

brod 3

 

Ces petites croix ont été réalisées d'aprés les grilles offertes aux abonnées de Histoire de Lin.

Je ne suis pas au point... de croix.

Mais vous le voyez ça m'obséde ! Ca me rappelle ma période macarons,

Où pendant des mois, mes chéris ont mangé des expériences pâtissières.

Au bout du compte, je suis devenue incollable sur les macarons

et j'éspère en faire de même avec ces croix qui pour le moment me résistent.

Avant de partir j'avais craqué sur le livre de Monique Lyonnet.

 

brod 2

 

Et voici le résultat avec ces malformations :

 

brod 1

 

J'y arriverais, j'y arriverais, j'y arriverais !

 

belle soirée à toutes et tous.